Pour fêter ses 5 ans et à l'occasion de son Assemblée Générale, l'ADM a le plaisir d'organiser

Journée spéciale pour les 5 ans de l'Evenement

Pour fêter ses 5 ans et à l'occasion de son Assemblée Générale, l'ADM a le plaisir d'organiser

 

14h- Des membres de l’ADM prennent la parole
sur la pleine conscience et ses applications

20h- Conférence de Michel BITBOL

  De 14h à 18h : présentations orales de membres de l’ADM 

      Christian Miquel              Les précurseurs de la Mindfulness en Europe : des sceptiques grecs, à Montaigne, à la phénoménologie de Husserl

     Fulvien Mazzola              Attention et valeurs

     Sylvie Mouchart              La Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience : applications cliniques fondées sur des preuves      

     Yasmine Lienard             La pleine conscience pour traiter les troubles du comportement
alimentaire

     Corinne Divorne             Programme d'accompagnement à une reprise d'activité professionnelle lors de maladies chroniques

     Alain Facchin                 Mindfulness et Entreprise : enjeux et limites d’un programme en 8 semaines.      

     Gilles Pentecôte             L’évitement expérientiel : réflexion théorique en lien avec la pratique

     Jeanne Siaud-Facchin   L’apport d’un programme de mindfulness avec des enfants en difficultés d’apprentissage :  comprendre les processus, explorer les mécanismes

 L'après-midi sera entrecoupé de moments de questions / réponses et de pauses.

 

  De 20h à 21h30 : conférence de Michel BITBOL

« Le point aveugle des neurosciences de la conscience »
   

          Les neurosciences partagent avec toutes les sciences un domaine et une capacité. Leur domaine générique est celui des phénomènes objectifs. Leur domaine spécifique est celui des phénomènes liés à l'activité d'un objet appelé « le cerveau ». Leur capacité, quant à elle, consiste à connecter ces phénomènes objectifs entre eux par des liens causaux et explicatifs.

         Dépasser cette capacité afin de rendre raison de la conscience, ou de l'expérience subjective, représente un saut qualitatif pas toujours maîtrisé. Tout d'abord, ce saut repose sur une redéfinition de la conscience, comme fonction de synthèse des informations ou comme «méta-cognition». Cette redéfinition permet de ne pas aborder de front la question abyssale (parce qu'originaire) de l'expérience vécue, et de prétendre expliquer la conscience en ayant expliqué ces fonctions.

          Par ailleurs, ceux que les neurosciences prétendent convaincre ne peuvent être (bien évidemment) que des personnes,conscientes, aptes à accomplir un acte réflexif. Le compte-rendu neuro-scientifique de la conscience présuppose ainsi ce qu'il veut expliquer. Il se heurte, sans bien le comprendre, à son propre point aveugle.

 

   Michel Bitbol est Directeur de recherche CNRS aux Archives Husserl, à Paris. Il a reçu une formation en médecine, physique et philosophie. Il a poursuivi des recherches en biophysique, puis s’est tourné vers la philosophie de la physique en élaborant une interprétation néo-kantienne de la mécanique quantique. À l’occasion d’une collaboration avec Francisco Varela, il s’est réorienté vers la philosophie de l’esprit et la phénoménologie.

 

         Informations pratiques

         Lieu : Holiday Inn Express, Canal de la Villette, 68 quai de Seine, 75019 Paris              
         Métro : ligne 7 (Crimée), ligne 5 (Jaurès ou Laumière), ligne 2 (Stalingrad ou Jaurès) 

        Tarifs TTC  

  Présentations Conférence Présentations + Conférence
Membres de l'ADM gratuit 20€ 20€
Non membres 15€ 25€ 35€